Présentation

  • : Amie'Lie
  • Amie'Lie
  • : Partager avec vous mes idées coutures récup : faire tout avec rien (ou pas grand chose !)
  • Contact

Bienvenue !




Bienvenue sur mon blog, je l'ai créé pour communiquer avec vous sur l'un de mes loisirs favoris : la couture, et sur tout ce qu'on peut faire à partir de rien ou de pas grand'chose : petites chutes de tissus, vêtements, et tout ce qui traîne dans nos armoires, défraîchi, usé,  et assez-vu ! 

Bien sûr, il m'arrive aussi, et régulièrement, de craquer sur des tissus neufs, mais vu le prix des "bonjours" à ma charmante mercière, je limite, et puis le recyclage c'est bon pour l'environnement.

Sur ce blog,  vous découvrirez ma petite collection de machine à coudre anciennes un clic ici !

Egalement, j'ai constaté que beaucoup d'entre vous sont passionnées par les poupées, et je vous présenterai ma petite collection, un clic ici ! 

 


 

Merci à vous amis visiteurs, un lien vers mes articles sera le bienvenu, mes tutos vous sont proposés pour être utilisés pour votre usage personnel et vos petits cadeaux amicaux et familiaux. Je serai ravie de voir vos interprétations sur vos blogs, avec mention de l'auteur. 

 

Cependant mes photos et mes tutos sont ma propriété, vous ne pouvez donc les reproduire sur vos blogs, ni vendre les réalisation issues de mes tutos, sans me consulter auparavant, et sans mon autorisation. 


compteur

compteur

8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 12:47

 

 

Une besace en jean total récup... enfin terminée... tuto joint ...

​​

 

 

Vous trouverez le tuto au bas de cet article ... 

 

 

 

Ma besace en jean total récup',  commencée ici >> clic-clic est enfin terminée. Il faut dire que j'ai recommencé la doublure trois fois, la première ne ressemblait à rien... La seconde ne me plaisait pas non plus, la patience commençait à me faire défaut...

 

Quand soudain la lumière fut ! cela au retour du vide-grenier annuel, nous avions mis dans un sac divers objets invendus depuis deux ans aux fins de poubelle ou de container récup'.

 

Par acquis de conscience je regarde quand même dans le sac le lendemain, et que vois-je, une sacoche-pochette publicitaire offerte par une banque, dont aucun de nous ne savait quoi faire. Je me suis demandé, si par miracle, cette pochette ne serait pas de la même dimension que ma sacoche, auquel cas elle ferait une doublure parfaite, mais il ne fallait quand même pas rêver... Eh bien SI ! oh joie oh bonheur elle allait parfaitement. Je l'ai donc retournée pour que les deux grandes poches soient à l'intérieur de la besace, un pt'it coup de machine à coudre, et voilà ma besace terminée en trois minutes. 

 

Dans le sac destination poubelle de ce retour de vide-grenier, il y avait aussi un petit ours porte-clés qui a trouvé son usage, et bien d'autres choses que j'ai finalement récupérées :)

 

Comme quoi il ne faut jamais rien jeter avoir d'avoir bien réfléchi !

 

Je posterai un mini tuto demain... là je dois aller poster un autre objet de retour de brocante qui a failli, lui aussi, passer à la poubelle, avant que je pense à faire le bonheur d'un collectionneur éventuel. Deux intéressés se sont manifestés dès ce matin, et l'objet en question a été posté cet après-midi. Une petite somme en plus dans ma cagnotte, un heureux, et un gaspi en moins ! que demande le peuple ! 

 

 

 

Le tuto ci-dessous :

 

 

 

Le matériel : environ deux jeans adultes, à recycler, deux ou trois en taille enfants, des étiquettes récupérées si vous souhaitez décorer la besace comme je l'ai fait. 

 

Si vous souhaitez doubler votre besace il vous faudra couper en double les pièces de votre "patron" ou récupérer une sacoche de type de celles offerte par les organismes de formation, les banques etc, que vous n'utilisez pas. Si vous utilisez une pochette de récup pour votre doublure, adaptez votre patron aux dimensions de la pochette. 

 

 

Comment faire ?

 

 

1- découpez le patron que vous trouverez tout en bas de cet article  sur des feuilles de papier quadrillées (assemblées avec de l'adhésif),  suivant le modèle  sans tenir compte des marges.

 

2- assemblez des morceaux de jean en les cousant pour obtenir les dimensions approximatives des pièces de votre patron, prévoyez bien "large", deux ou trois centimètres de plus seront une bonne indication, pour permettre une recoupe ensuite.

 

3- posez vos feuilles de patron sur l'envers de vos pièces de jean, fixez les avec des épingles, et tracez les contours avec une règle et un stylo bille. Découpez en ajoutant de chaque côté un cm de marge. Cela vous aidera pour un assemblage facile. 

 

4- posez, si vous le souhaitez, vos étiquettes sur le devant de la besace, ainsi que des poches si vous en avez sous la main, décorez également ce devant à votre goût, personnellement j'ai aussi ajouté un petit volant. 

 

4- assemblez les deux côtés de la besace au fond de la besace, cousez les à la machine. Si vous souhaitez poser des étiquettes, des petites poches, ou des décorations sur les côtés, c'est le moment...

 

5- assemblez les côtés et le fond au devant et au dos de la besace. Vous pouvez poser en haut des petit passants dans lesquels vous glisserez des liens qui donneront une meilleure tenue à votre besace, comme sur la photo ci-dessous :

 

Une besace en jean total récup... enfin terminée... tuto joint ...

 

 

 

6- pour les anses, personnellement j'ai créé deux tresses à quatre brins, en retournant des bandes de tissu de 3 cm sur l'intérieur et en les cousant. Cela vous fait donc 8 "brins" à préparer, courage ! Vous pouvez créer des anses simples en cousant sur l'envers et en retournant ensuite une longue bande de tissu, de sorte qu'à l'endroit la largeur de vos bandes soit de 3 cm une fois cousue. Vérifiez si la hauteur vous convient. 

 

7- cousez les anses à la besace, en les centrant par rapport au milieu du sac.

 

8- si vous souhaitez une doublure recommencez les opérations, et insérez la doublure suivant cet exemple : >> cliquez ici personnellement j'ai utilisé une sacoche publicitaire de récup'. Vous pouvez poser des poches, si vous faites votre doublure vous-même, et si vous le souhaitez.

 

9- suivant l'aspect que vous souhaitez donner à votre besace, vous pouvez ajouter un fond en carton, de type "grand calendrier".

 

Bonne couture ! 

A bientôt ! 

 

Patientez quelques instants pour le chargement du "patron" ci-dessous 

Une besace en jean total récup... enfin terminée... tuto joint ...

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 17:45

Le chargement des photos peut demander quelques instants de patience ... 

 

Des étiquettes à confiture économiques

 

 

Ainsi que je vous le contais hier, bien que je tienne à y croire encore, ce n'est pas le Père Noël qui s'est manifesté en mon humble demeure, mais mon percepteur bien aimé. 

 

Cette manifestation si bienvenue a renouvelé chez moi le goût d'une gestion plus saine.

 

Il se trouve que je devais étiqueter mes confitures, une trentaine de pots de prunes sauvages, quelques pots de rhubarbe, de pêches, deux pots de confiture d'orange réalisés avec des oranges bio vendues en paquet, mais dont je n'avais besoin que d'une... Cela devenait compliqué de s'y retrouver, pourtant la récolte a été bien maigrichonne cette année. 

 

Pas question d'imprimer des étiquettes vu le prix de l'encre, et pas envie de coller des pages de feuilles quadrillées, car mes petits fils aiment bien "voler" les confitures dans la réserve, entre guillements car ils me montrent ce qu'ils souhaitent emmener. C'est plus amusant si elles sont bien emballées. 

 

J'ai donc imaginé de recycler les sacs d'une épicerie bio pour mes pots de confiture, afin d'en faire une forme de "message" sur le bio, et sur la nécessaire préservation de l'environnement. Je ne vous les montre pas tous mais vous pouvez en voir deux échantillons plus haut, et ci-dessous.

 

A bientôt ! 

 

Des étiquettes à confiture économiques

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 16:14

 

Vous aurez peut-être à patienter quelques instants pour le chargement des photos !

 

Le tuto est prêt il est là >> clic-clic ici

 

A chaque fois que le percepteur se rappelle à moi, que voulez-vous il m'aime cet homme ! je décide de parer, autant que faire se peut par une création total free. 

 

Là, ayant pu apprécier son attachement, sinon à ma personne, du moins à ma minuscule cassette qu'il s'applique à vider avec beaucoup de conscience,  j'ai décidé de créer une besace 100 % récup. 

 

L'achat de ma nouvelle machine à coudre a été reporté siné die on s'en doutera. J'ai donc utilisé ma vieille Singer des années 1950, parfaite pour ce travail, car les épaisseurs ne sont pas un problème avec cette belle machine. 

 

La besace a été réalisée avec des jeans recyclés, et pour lui apporter ma part d'originalité j'ai pensé à recycler les étiquettes des jeans qui m'ont été donnés (quand les vieux jeans sont en bon état, je les revends au vide-grenier, ou je les donne, quand ils sont usés, ils deviennent ma matière première).

 

 

Une besace en jean de récup pour la rentrée

 

 

Je trouvais dommage de les jeter, je suis ravie de leur avoir trouvé une utilité. 

 

ll me reste à terminer les anses et à poser la fermeture à glissière. 

 

Il y a des poches un peu partout, car pour ma part le confort d'un sac réside dans le nombre de ses poches. La plupart ont été récupérées directement sur des jeans, j'ai cependant créé moi-même la très grande poche intérieure que vous pouvez voir plus bas. 

 

J'avais tout sous la main, 99 % en récup, il faut bien acheter le fil !  je n'ai donc pas sorti un cent de ma cassette (ben de toute façon elle est vide).  Ci-dessous le côté droit (j'ai posé des petits passants, pour reserrer les côtés, comme sur les vrais sacs) :

 

 

            

Une besace en jean de récup pour la rentrée
Une besace en jean de récup pour la rentrée

 

 

Et ci-dessous le côté gauche,

 

 

Une besace en jean de récup pour la rentrée

Voici la poche intérieure, cousue sur la doublure du sac, et recouverte elle-même de poches plus petites pour le téléphone portable, notamment, j'ai recyclé le surplus de ma fermeture éclair de récupération sous forme de galon pour les côtés. Dans ce cas, pensez à brûler délicatement les bords que vous coupez, et qui pourraient s'effilocher. 

 

A bientôt pour les photos de ma besace complètement terminée, et les explications pour la réaliser ! 

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 13:20

Un été bien mouvementé ... Non pas que nous ayons passé des vacances de luxe et vadrouillé aux quatre coins du monde non non ! Nous sommes restés dans notre petit village Eurélien près de Maintenon, avons reçu de la famille et des amis et fait quelques balades, l'animation est plutôt venue de nos appareils électro-ménagers qui nous ont lâchés les uns après les autres, ma machine à coudre, puis la tondeuse (réparée par Monsieur) puis le plus ennuyeux  ... 

 

Machine à laver numéro 1, (changée pour une neuve identique, il y a deux ans après moult prises de becs avec une grande enseigne, épopée qui a duré trois mois) nous lâche. Bon pas grave, il y a Machine à laver numéro 2, qui a bien 11ans, mais qui ma foi est toujours là en cas de soucis. 

 

Premier épidose : seulement quelques minutes après sa remise en route Machine à laver numéro 2 nous lâche aussi. Monsieur vérifie, avec l'appui de sites Internet (nous n'avions jamais ouvert de machine à laver nous-mêmes) : bilan c'est la courroie. C'est facile à vérifier : elle s'est pulvérisée en plusieurs morceaux. Galopade Maintenon (28) Charenton (94) pour aller en chercher une neuve. Il y a bien un vendeur de pièce pour électro-ménager dans notre secteur, mais il fallait aller payer sur place, et attendre que la pièce arrive, pour aller la rechercher sur place, bien trop long !

 

Monsieur rentre victorieux avec "the" courroie, youpih ! On va enfin pouvoir laver notre linge. Nous nous précipitons pour monter la chose (enfin moi j'ai surtout regardé). Puis Monsieur teste : un tour dans un sens et un tour dans l'autre, comme le nécessite le fonctionnement habituel de toute machine à laver... La courroie saute, une fois deux fois... bref à chaque fois que la machine à laver tournait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Nous allons dîner, et nous coucher. Fin du premier épisode

 

Deuxième épisode : ce matin, Monsieur reposé m'annonce qu'il lui faut un jeu de clés spéciales pour démonter je ne sais quoi dans le but de remettre truc et machin dans le même axe. Cette opération devrait permettre à la  courroie de rester en place. Nous fonçons chercher les clés. Cependant faire bouger machin pour que truc soit dans le même axe, comme cela était conseillé sur le site Internet, se révèle impossible avec notre modèle de machine à laver.  D'ailleurs truc et machin sont dans le même axe, simplement je ne comprends pas que le constructeur n'ait pas prévu de butée pour la courroie. J'enrage de voir que Monsieur a couru par monts et par vaux pour rien, et puis cela fait tout de même 55 euros entre le voyage et la courroie... Grrr. Nous envisageons l'achat d'une autre machine à laver... 

 

C'est alors que, sous le regard interloqué de Monsieur, Supeerrrr'Amie entre en action, et lui propose de chercher une autre solution. Pourquoi ne pas poser une pièce qui bloquerait cette ... bon sang de courroie (je dois avouer que j'ai utilisé un terme un peu moins policé). Là Monsieur propose de tenter de percer pour poser une rondelle, solution bien trop compliquée au goût de 'Amie. J'ai plus simple : ça (voyez les deux photos au bas de cet article) : un fil de cuivre de récupération qui va empêcher la courroie de glisser.

 

Système D, peut-être, mais en tout cas ça fonctionne, nous avons fait une première machine  test, puis une seconde, la pièce tient bien, la courroie n'a pas bougé, la pièce "de fortune" ne chauffe pas. 

 

Je suis convaincue que cette réparation tiendra suffisamment (et même plus longtemps que ça) pour permettre à Monsieur de réparer Machine à laver numéro un, d'après le conseil d'un site Internet. Il y a quelques mois Monsieur nous avait déjà fait gagner 350 euros pour la réparation du clignotant de notre voiture, en utilisant une fiche gratuite trouvée sur le net, en ... une petite demi-heure, sans changer la moindre pièce, inutile de dire que je suis retournée sur le site sauter au cou du créateur de la fiche ! 

 

Promis, je vous tiens au courant de la suite, en attendant je vais étendre notre joli petit linge tout propre... Je vous incite donc, avant de vous décider à changer vos appareils, à aller vadrouiller sur les sites spécialisés du Net, et à réfléchir à des solutions quelquefois si simples !  Une machine à laver c'est dans les 400 euros à minima, 400 euros c'est un petit voyage pas trop cher d'une semaine en demi-pension !

Pour autant, restez prudents avec l'électricité, et ne prenez pas de risques inutiles.

 

Attendez quelques instants, si nécessaire,  le chargement des photos... A bientôt ! 

 

 

 

 

 

 

Réparation de ma machine à laver
Réparation de ma machine à laver

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 08:55

Bonjour, 

 

Je vais tout d'abord présenter mes excuses à mon réseau d'aminautes, habituellement je passe tous les matins sur vos blogs pour un commentaire, mais en ce moment en raison des vacances, ballades régulières et visites de proches ce serait un peu compliqué. Je reprendrais mes commentaires après le 15 août. 

 

Pour autant je je résiste pas à l'envie de vous faire bénéficier de ma dernière trouvaille. 

 

Quoi de plus horripilant que de l'adhésif, posé souvent lors d'un déménagement,  pour bloquer les portes d'un appareil électro-ménager par exemple, qui résiste à toutes vos tentatives de nettoyage. Il y a bien sûr des produits hautement toxiques, inflammables, et coûteux. 

 

J'ai trouvé bien mieux, non polluant et pas cher. Attention faites  un test préalable sur vos objets, et voyez un spécialiste si votre objet est de grande valeur. 

 

Cela fonctionne aussi sur les objets qui comportent un résidu de colle que vous souhaitez retirer : des boîtes de conserve que vous voulez recycler par exemple. 

 

Prenez de l'huile de cuisine, un chiffon, et votre sèche-cheveux. Imbibez votre chiffon d'huile. Faites chauffer la partie recouverte d'adhésif avec le sèche-cheveux, lorsque cela commence à être chaud frottez avec le chiffon imprégné d'huile. La pellicule adhésive se décolle facilement, la colle brune restante se mélange à l'huile et disparait comme par magie ! 

 

Soyez prudent avec le sèche cheveux qui est un appareil électrique. Ne le faites pas chauffer trop longtemps.  

 

Voyez le résultat sur un lave vaisselle que j'ai nettoyé ainsi :

A bientôt ! 

Retirer de l'adhésif sur un appareil électro-ménager ou un objet
Cliquez sur la photo pour la voir en grand format !

Cliquez sur la photo pour la voir en grand format !

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 13:03

 

Le top dans une taie d'oreiller qui n'en était pas une

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'ai pas résisté quand je l'ai vu >>  clic ici >> douceurpassions.canalblog il me le fallait, là tout de suite à la minute, ou même  hier. J'avais déjà utilisé le même principe pour une robe de petite fille, ou un t-shirt spaghetti pour ma belle-fille clic ici >> un t shirt recyclé mais il a fallu que je voie cette interprétation pour avoir envie de réaliser un top pour  moi.

 

Cette aimable blogueuse avait trouvé l'idée chez notre copinaute Careli clic ici >> tutolibre.over-blog.com, qui elle-même renvoie à la créatrice du tuto Joy Kelley.

 

J'ai passé un peu de temps à l'ajuster, et à le coudre, car grrr ma vieille Brother, enfin pas si vieille que ça, elle n'avait que dix ans, m'a lâchement abandonnée. J'ai dû ressortir ma Singer des années 1950, en attendant de me décider pour l'achat d'une machine plus moderne ... Mais bon je ne suis tout de même pas à plaindre car j'ai aussi une surjeteuse Elna, toute neuve celle-ci, qui m'a bien rendu service. 

 

J'ai un peu tatonné pour les côtés que j'avais prévu larges, bien trop larges, ça n'amincit pas, bien au contraire. J'ai recoupé et recousu une fois (super-facile à la surjeteuse) et puis une deuxième fois en laissant juste 2,5 cms d'aisance de chaque côté, ce qui suffit très largement. 

 

A présent le patron à ma taille est prêt, et je vais pouvoir en faire d'autres ... Et le décliner, je lui vois plusieurs usages...

 

J'ai utilisé un tissu neuf, car le premier tissu de récup, que j'avais coupé trop étroit m'a servi de "toile". Je n'avais pas de taie d'oreiller exploitable sous la main, mais un tissu parfaitement adapté à ce projet, voici donc le pourquoi de mon titre. 

 

Si vous souhaitez obtenir des bretelles assez larges, et des liens plus fins sur le devant de votre top, pensez à plier votre tissu et à réaliser une piqure sur les 20 derniers centimètres  de part et d'autre de votre lien.

 

Merci à vous trois  Douceur passions  Careli et Joy sans le lien et les exemples, je n'aurais  pas eu la tentation de réaliser ce top. Mon tissu acheté il y a trois ans a enfin trouvé son usage. 

A bientôt !

 

 

 

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 06:55

Je suis très heureuse pour Christelle, et très fière aussi, Christelle a réalisé cette jolie robe pour sa petite fille d'après mon tuto ici >> cliquez ici pour voir l'article 

 

Voici une belle interprétation dans un ravissant pied de poule rose, réalisée très soigneusement car notre couturière est exigeante.

 

Cet échange m'a permis de communiquer avec Christelle, c'est le plaisir des blogs ! Félicitations à vous Christelle, et mille mercis pour avoir avoir pris le temps de m'envoyer votre photo, j'espère que nous continuerons à bavarder ensemble. 

 

A bientôt !

Christelle a réalisé une robe d'après mon modèle !

Partager cet article

Published by Amie'Lie
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 14:31

 

Ma nièce et filleule a eu 25 ans le 14 juillet, ça se fête ! elle avait envie d'une machine à coudre ! voeu exaucé par Tatilie (la première génération m'appelait comme ça, ce devait être Amie'Lie pour la seconde, mais les enfants m'appellent tout simplement 'Amie).

Je pensais qu'elle allait jouer 5 minutes avec, et me demanderait ensuite à faire un tour dans la campagne qui nous environne, que Nenni, Miss à voulu explorer à fond sa machine, y compris des fonctions que perso je n'utilise jamais, comme coudre les boutons, bon maintenant je sais !

Je me suis donc transformée en prof de couture pendant quelques jours, après avoir compris le fonctionnement de la machine en long et en large en quelques heures, Déborah a choisi de préparer une trousse. Bref en une journée nous avions réalisé le programme de trois jours, et mon élève m'a clairement fait comprendre que c'était un séjour couture et pas autre chose. Il fallait trouver un travail à réaliser pour terminer l'apprentissage . Déborah avait envie d'une jupe longue à volant, mais je n'avais pas de tissu adéquat sous la main, elle aime bien le voile de coton, et en cherchant dans mes stocks à recycler j'ai trouvé un stock de voilage vert olive. Il fallait un jupon car le voilage est vraiment trop transparent. J'ai pensé à un foulard trouvé dans la rue à Paris, il y a deux ans, beaucoup porté, mais dont je commençais à me lasser et lui ai trouvé des airs de futur jupon.

Mon élève s'est investie d'une façon surprenante et s'est vraiment accrochée, c'est elle qui a quasiment tout fait avec quelques infos, c'est une mathématicienne, après quelques heures d'entraînement elle avait déjà compris les principes de base. 

Après un peu de travail, et un peu de teinture, et l'utilisation de la fonction broderie de sa petite machine qui en fait déjà beaucoup voici le résultat, la jupe est souple et accompagne joliment les mouvement, vraiment une belle réussite !

Ce modèle de jupe droit dans sa partie supérieure, ajusté par deux pinces devant, et deux derrière et volanté dans le bas, est parfait celles qui ont de belles formes ! 

J'essaierai de préparer un tuto dans les jours qui viennent.

 

Une jupe longue noire à volant et son jupon Une jupe longue noire à volant et son jupon ​​

Une jupe noire longue à volant et son joli jupon, le tout en récup !

Partager cet article

Published by Amie'Lie - dans Vêtements robes...
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 11:56

Kitchie la petite vache attrape épingle, et sa maisonnetteKitchie la petite vache attrape épingle, et sa maisonnetteKitchie la petite vache attrape épingle, et sa maisonnette

 

 

 

 

Bonjour , 

 

Lors de ma dernière séance couture,  agacée d'avoir à me baisser pour récuperer mes épingles tombées sur le sol, j'ai décidé de créer un petit outil, dont je m'étonne très modestement que personne n'y ait encore pensé (peut-être que si, mais je n'ai rien trouvé de semblable). Il y a bien les aimants fer à cheval, mais pas très pratiques pour les épingles tombées à terre.

 

Chemin faisant, je me suis dit qu'une boite pour ranger cet outil serait une bonne idée,  et pourquoi pas une boite pique épingles qui servirait de maison à la petite vache. Me voici donc partie dans une épopée kitchie, avec mise en place d'une fenêtre qui s'ouvre s'il vous plait ! et d'une porte laquelle s'ouvre et se ferme également au moyen de ferrures, mais la photo n'est malheureusement pas très claire, je l'ajouterai lorsqu'il fera beau temps ... 

 

Pour réaliser l'attrape épingles  : il vous faut un sujet, (ici la petite vache a été récupérée sur une barrette), un lacet, un aimant de bureau, de la colle, un tout petit morceau de tissu pour coller au dos du sujet s'il est plat, et du vernis à ongles rouge, ou un peu de peinture de votre choix pour peindre le morceau de tissu du dos. 

 

Pour réaliser la boite à épingle-maisonnette, il vous faudra une boite de récup, ici une boite de pâté végétarien, une petite bande de tissu que vous coudrez et glisserez sur la boite, et collerez pour un bon maintien, un peu de rembourrage, un cercle de carton, et un second petit morceau de tissu pour recouvrir le couvercle . Personnellement j'ai cousu le dessus de la boite directement sur le couvercle qui est très souple. 

 

Dans la volée, j'ai aussi créé une canne attrape épingles que je vous montrerai demain... 

 

Pour la déco,  je laisse place à votre créativité, pour la petite histoire le tout a été cousu avec mon Elna, celle qui date des années 1950, quelle petite merveille que cette machine ! la broderie en point droits a également été réalisée avec. 

 

A bientôt ! 

Partager cet article

Published by Amie'Lie - dans Accessoires divers
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 15:40

J'ai appris récemment, on apprend à tout âge, je ne sais plus trop où d'ailleurs ! que les ciseaux ne doivent pas s'entrechoquer entre eux, sous peine de s'abimer... Horreur ! cela fait des années que je range mes ciseaux dans une boite. Avant je ne savais pas, le crime était donc moins grave, mais je ne pouvais pas récidiver avec les deux nouvelles paires que je viens d'acheter dans ma solderie (vu le prix de ces ciseaux de bonne marque, j'ai acheté de quoi renover les ciseaux de toute la famille).

 

J'ai donc décidé de réaliser sur le champ une trousse pour mes ciseaux neufs, ben tant pis pour les autres, cela fait des années qu'ils vivent ensemble dans leur boite, le mal est fait    ... Naturellement je voulais cette trousse dans l'instant. Il me fallait un tissu assez épais, et il  n'y a pas de mercerie dans mon secteur à moins d'une heure aller et retour...

J'ai de pleins cartons de jean à recycler, et c'est exactement la matière qu'il me fallait. La question a donc été vite résolue. Et puisque j'étais dans la récup j'en ai profité pour recycler aussi de minuscules bouts de tissus conservés à tout hasard, et les boutons du jean qui a servi à faire la trousse ! La fermeture éclair provient du recyclage d'une housse de coussin. Je n'en avais pas de neuve à la bonne taille. 

 

Les deux poches intérieures sont cachées dans la couture de la doublure, entièrement doublées, et surmontées d'une bande décorative. Les boutonnières sont deux morceaux de lacet... La poche extérieure est également doublée et ornée de la même bande de décoration. Ma foi elle est bien pratique ma petite trousse ! 

 

Les paires de ciseaux, bien calées dans leur pochette épaisse ne s'entrechoquent plus et devraient donc durer longtemps ! 

 

Si cela intéresse quelqu'un je ferai un mini tuto... 

 

Cliquez sur les photos si vous voulez les voir en grand format !

 

 

Une trousse à ciseaux ... en recup...
Une trousse à ciseaux ... en recup...

Partager cet article

Published by Amie'Lie - dans Trousses
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog