Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Amie'Lie
  • Amie'Lie
  • : Partager avec vous mes idées récup couture ou autres : faire tout avec rien (ou pas grand chose !)
  • Contact

Bienvenue !



 

Bienvenue sur mon blog, je l'ai créé pour communiquer avec vous sur l'un de mes loisirs favoris : la couture, et sur tout ce qu'on peut faire à partir de rien ou de pas grand'chose : petites chutes de tissus, vêtements, et tout ce qui traîne dans nos armoires, défraîchi, usé,  et assez-vu ! 

Bien sûr, il m'arrive aussi, et régulièrement, de craquer sur des tissus neufs, mais vu le prix des "bonjours" à ma charmante mercière, je limite, et puis le recyclage c'est bon pour l'environnement.

 

Merci à vous amis visiteurs, un lien vers mes articles sera le bienvenu, mes tutos vous sont proposés pour être utilisés pour votre usage personnel et vos petits cadeaux amicaux et familiaux. Je serai ravie de voir vos interprétations sur vos blogs, avec mention de l'auteur. 

 

Cependant mes photos et mes tutos sont ma propriété, vous ne pouvez donc les reproduire sur vos blogs, ni vendre les réalisation issues de mes tutos, sans me consulter auparavant, et sans mon autorisation. 

 

 

compteur

compteur

27 août 2016 6 27 /08 /août /2016 20:31

Bonjour,

 

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'une poupée Cécile de Modes et Travaux. Léger souci : il y a  presque 30 ans que le magazine n'édite plus cette poupée, et évidemment elles sont rares et chères. J'en ai vu une un jour sur un site d'enchères et je n'ai pas saisi l'occasion. Dommage car cela a été la première et la dernière fois que cette possibilité m'a été  offerte.

 

Il n'empêche que cette poupée en robe blanche froufroutante me trottait dans la tête, et qu'un beau matin j'ai décidé que j'en voulais une là tout de suite, voire même pour hier, et dans sa jolie robe en prime !

 

Un peu de logique, une vieille chemise de popeline blanche, de la broderie anglaise que ma mère m'a donnée, un peu de machine à coudre, voici le résultat :

 

Tout en bas de cet article, vous trouverez la photo  de la poupée originale dans sa jolie robe. Que pensez vous de la mienne ?

 

A bientôt !

La poupée Cécile de Modes et Travaux

La robe blanche de Cécile

La poupée Cécile de Modes et Travaux

Cécile assise

La poupée Cécile de Modes et Travaux

La marque sur la nuque de la poupée : ce sont bien les bonnes références de Cécile.

La poupée Cécile de Modes et Travaux

La Cécile de Mode et Travaux

Published by Amie'Lie
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 08:31

Bonjour,

 

En préalable je vous donne l'adresse d'un joli site pour une autre poupée : Emilie de Modes et Travaux : Cliquez ici >Emilie de Modes et Travaux

 

Cela faisait longtemps que j'avais ce patron (voir la photo au bas de cet article) dans mes stocks, bien six ou sept ans, le voici enfin réalisé.

 

Pas de toile cirée jaune, ni noire,  sous la main, aussi en attendant ai-je dû piocher dans mes stocks, j'ai choisi un assortiment de bordeaux et de lavande à pois bordeaux. Je n'arrivais pas à choisir la couleur du chapeau, aussi ai-je fini par décider qu'il serait réversible, ce qui laissera le choix à Lisette, selon son humeur : petit pois pour la face extérieure ou couleur bordeaux, ce qui, naturellement, permet aussi d'inverser le revers. 

 

J'ai un peu modifié le patron, ça et là, également, j'ai fabriqué "une toile" pour le chapeau et me suis aperçue que pour bien "tomber" avec le tour du chapeau c'est quatre cartiers de coiffe qui sont nécessaires et non pas cinq comme indiqué dans les instructions de montage.  J'ai aussi utilisé des pressions "Kam" plutôt que des boutons, pour parvenir à un résultat plus manufacturé.

 

Les semelles des bottes ne me plaisaient pas en feutrine, j'ai donc fabriqué des semelles en toile cirée. J'ai préféré poser les poches droites.

 

Bon pour être claire, ce n'est pas le patron que j'ai apprécié le plus, mais le résultat me plaît tout de même beaucoup, et notamment le "vrai" chapeau de ciré avec l'arrière qui tombe sur la nuque.

 

Coudre de la toile cirée n'a rien d'évident à la machine à coudre, car cette matière a tendance à "patiner", mais j'ai trouvé une astuce qui a transformé ce travail en partie de plaisir...

 

Je dois avouer, sans fausse modestie, que je suis assez satisfaite du résultat, et que j'attends avec impatience de réaliser un autre ensemble, dès que j'aurai mis la main sur de les toiles cirées qui me permettront de réaliser un authentique ciré de pêcheur.

 

Bonne journée, à bientôt !

                                                                                      

L'imperméable de Lisette

Lisette photo 1

Photo

L'imperméable de Lisette

Photo 3

L'imperméable de Lisette

photo dos

L'imperméable de Lisette

photos dos 2

L'imperméable de Lisette

Détails

L'imperméable de Lisette

La photo du patron original

Published by Amie'Lie
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 12:19
La poupée Lisette dans sa robe de jardin d'après un patron original du journal Lisette

Poupée Lisette robe de jardin

La poupée Lisette dans sa robe de jardin d'après un patron original du journal Lisette

Lisette2

La poupée Lisette dans sa robe de jardin d'après un patron original du journal Lisette

Espadrilles

La poupée Lisette dans sa robe de jardin d'après un patron original du journal Lisette

Le modèle original du journal :

 

 

 

Bonjour,

 

Il y a eu de très nombreuses éditions de la poupée Lisette, du journal du même nom. Voici un autre exemplaire de cette poupée vêtue d'un ensemble de jardin vintage d'après l'un des patrons originaux que j'ai échangés sur le net. Je suis certaine de l'identité de cette poupée, grâce à de nombreux articles du Net, et surtout grâce à celui >> de notre amie de blog Mideco de l'armoire aux nounours.

 

J'ai réalisé une paire d'espadrilles pour la poupée, toujours d'après le patron du journal Lisette. Cette fois-ci j'ai utilisé un peu de toile épaisse de donnée par ma soeur, pour un résultat plus "véridique".

 

Les modèles de cette série sont vraiment pensés pour apprendre la couture à des fillettes minutieuses de la fin des années 1960, ce sont de vrais ouvrages pédagogiques. J'adore remonter le temps à travers ces petits travaux.

 

Ma mère m'a donné deux poupées de la même série, elle désirait faire un  peu de vide chez elle (et/ou me faire plaisir). Me voici donc à la tête d'une tribu de poupées Lisette, loin d'être complète car certains exemplaires parmi les plus anciens sont chers. 

 

Pour les poupées en ma possession j'ai pu constater que quelques différences de taille notamment sont présentes d'une édition à l'autre.

 

J'essaierai de faire une photo de groupe pour que celles que cela intéresse voient les différences.

 

Voilà !

 

 

A bientôt !

Published by Amie'Lie - dans Poupées et ours
commenter cet article
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 21:12

 

 

Bonjour !

 

Les Elna Grasshopper sont de très bonnes machines anciennes, très solides, et d'excellente qualité. On peut en trouver autour de 25 euros. Elles ne font que le point droit, mais quel point droit ! un point impeccable. La machine est légère et très maniable, une merveille.

 

Une des rares pièces à déclarer forfait au bout de 50 ans de bons et loyaux services est ... La courroie, on peut le comprendre, elles sont en caoutchouc. Si votre machine refuse d'avancer alors qu'elle est sous contact, il y a de bonnes chance que ce soit la courroie.

 

On en trouve des neuves sur le net, et c'est la meilleure solution, évidemment.

 

Cependant si vous n'avez que cette machine, et qu'elle vous lâche alors que vous en avez un besoin urgent, ou que vous souhaitez la tester,  j'ai un petit truc pour vous, qui ne vous coûtera RIEN.

 

Prenez une rondelle usagée de bocal de conserve "maison" taille 85 mm. Personnellement j'en garde toujours quatre ou cinq en stock, à tout hasard... Découpez avec une paire de ciseaux sur le trait qui marque le milieu de la rondelle et qu'on voit très clairement quand on l'a en mains. On croirait qu'il a été fait pour ... Posez votre courroie de dépannage à la place de votre courroie usée, le côté découpé à l'intérieur, comme sur la photo. Hop ! c'est reparti, la machine fonctionne parfaitement.

 

A bientôt !

 

 

 

 

 

 

Une courroie gratuite pour Elna Grasshopper

Elna 1

Une courroie gratuite pour Elna Grasshopper

Elna 2

19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 09:07
La poupée Lisette et sa tenue d'été

Lisette tenue d'été

La poupée Lisette et sa tenue d'été

Espadrilles devant

La poupée Lisette et sa tenue d'été

Espadrilles 2

La poupée Lisette et sa tenue d'été

espadrilles semelle

La poupée Lisette et sa tenue d'été

Modèle pour "Lisette" année 1968

Bonjour,

 

Cela fait longtemps que je suis fascinée par cette poupée, offerte initialement, pour partie, en prime aux lectrices du journal Lisette. Poupée et journal ont enchanté plusieurs décennies de fillettes du début des années 1900 à la fin des années 1960. J'ai fait des recherches pour ma mère qui en voulait une, et cela a fait croître mon intérêt.

 

Au fil des années le trousseau de la poupée, proposé par la revue, s'est étoffé, et on trouve de nombreux patrons gratuits sur le net, anciens ou plus modernes. Les poupées ont évolué, de nombreux modèles ont été édités, en différentes matières, et en différentes tailles. Il n'est pas facile de s'y retrouver car au début la poupée était représentée sous forme de dessin, ou de photo retouchée,  et elle est difficile à repérer, mais on en trouve des photos sur le net.

 

Je ne puis encore affirmer que la poupée présentée sur cette article est bien un exemplaire de la revue "Lisette", mais c'est une Gégé, comme la poupée d'origine vers les années 1964. Elle a la bonne taille (je veux dire la taille indiquée sur les revues de l'époque) et y ressemble beaucoup,  à vérifier ...

 

Le seul moyen d'être certaine serait qu'une personne en possédant une ou en ayant possédé une me donne son avis, question ouverte ... J'attends vos avis ...

 

Les plus anciennes poupées sont chères, mais on peut assez facilement trouver une des dernières de la série pour un prix raisonnable. Elles s'appellent Lisette, Valérie, Béatrice, Agnès, Catherine, Coraline etc. suivant leurs tenues, mais ce sont toutes des Lisette. Ces derniers modèles, à partir de 1964 environ, sont en en principe des poupées "Gégé", je dis en principe car je me pose des question à propos d'un modèle qui diffère assez nettement des autres.

 

Pour ces "Gégé" derniers modèles, quelques différences minimes de tailles et de formes qu'on peut répérer sur des photos trouvées sur le net. Après avoir tergiversé, réfléchi et re-réfléchi, au fait que ce n'était pas une dépense utile j'en ai commandé une, qu'il me fallait rhabiller.

 

Une aimable internaute, qui se reconnaîtra et que je remercie, spécialiste de la poupée, a bien voulu échanger quelques uns de ses patrons originaux avec les miens (qui datent de 1916). Pour la première tenue de ma Lisette, j'ai choisi un ensemble panty, tellement caractéristique de 1968, et des espadrilles, modèle également du journal Lisette qui date à ce que j'ai compris de 1947. Celles qui aiment habiller les poupées rétro savent que le plus difficile est de les chausser, du moins à un prix raisonnable. Les espadrilles m'ont semblé la solution idéale.

 

Comme vous pouvez le voir sur le dessin ci-dessus, le modèle a été conçu pour une petite fille d'une dizaine d'années, et pour la poupée.

 

J'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser cet ensemble installée sous mon parasol par ces belles journées d'été. Et c'est certaine j'en préparerai d'autres. Vous laisserez vous tenter à votre tour ?

 

Et pour la petite histoire pour décalquer le patron ... J'ai utilisé le papier de soie d'une paire de chaussures, il n'y a pas de petites économies !

 

A bientôt !

 

Published by Amie'Lie - dans Poupées et ours
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 08:56
Mon fauteuil de jardin recyclé est terminé

Fauteuil et parasol

 

Bonjour,

 

Dans mon article précédent, je vous montrais un fauteuil de jardin cassé et déjà destiné à la décharge. Voici le résultat après  :

 

- une solide consolidation des pièces cassées avec des cales, et de l'adhésif toilé et renforcé  de mes stocks, acheté en solderie il y a ... pfff...

 

- plusieurs couches de papier mâché, dans lesquelles j'ai inclus une barre de récup destinée à insérer un parasol déjà en ma possession.

 

- deux couches de peinture de récup trouvée au grenier, avec ponçage entre les deux... J'ai choisi du blanc pour éviter d'avoir à peindre la partie plastique sur laquelle la peinture n'aurait pas tenu, il y a de la peinture spéciale, mais le prix du pot atteint celui de deux fauteuils neufs.

 

- la pose d'un coussin vendu avec le fauteuil.

 

- la pose d'un petit morceau d'élastique de "couture" classique qui bloque le parasol et me permet de le monter ou de le descendre, système D, mais parfait !

 

Je n'ai donc pas sorti un seul cent de mon porte-monnaie, et je sais, par expérience du papier mâché, que ce fauteuil tiendra longtemps, très longtemps.

 

Ne reste plus à espérer que ... quelques jours de beau temps !

 

A bientôt !

Published by Amie'Lie - dans Papier mâché
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 09:32
Recyclage d'un fauteuil de jardin en plastique

fauteuil et parasol

Avertissement : je vous déconseille fortement d'essayer de faire ce travail si vous ne maîtrisez pas bien la technique du papier mâché, la pose de cales solides et bien fixées est nécessaire, vous pouvez tomber et vous blesser si cette restauration n'est pas faite correctement.

 

Bonjour,

 

La petite réunion de famille que j'évoquais dans mon article précédent a rassemblé beaucoup de monde. Il pleuvait ce jour là, aussi avais-je installé mes tables à l'intérieur. Pour les jeunes enfants qui ne restent pas assis longtemps, nous avions prévu la table de jardin en matière plastique et les fauteuils assortis. C'était parfait, sauf que ... quelques adultes n'ont pas résisté à l'envie de s'y installer, et que les fauteuils ne sont pas faits pour être posés sur du carrelage bien lisse : résultat deux fauteuils cassés, dont un que Monsieur avait mis directement près de la poubelle. Il faut bien avouer qu'il semblait irréparable, ou du moins irréparable à un prix raisonnable.

Recyclage d'un fauteuil de jardin en plastique

fauteuil cassé

Recyclage d'un fauteuil de jardin en plastique

fauteuil réparé

 

Après la fête, je me suis tout de même demandé s'il n'y avait pas une solution et après quelques minutes de réflexion j'ai pensé à l'indémodable papier mâché, j'avais plusieurs rouleaux de gros adhésif "armé" achetés une misère en solderie, diverses cales de récup, un paquet de colle à papier peint que j'utilise à toutes les sauces depuis 5 ans, c'est dire si c'est économique. Il ne m'en fallait pas plus pour venir à bout de mon projet, ah si ! une vieille barre de rideau récupérée dans la rue un jour de neige et de verglas et qui m'avait servie de canne. Je ne sais pas pourquoi je l'avais gardée, mais elle a trouvé son usage. La barre en question va être un renfort supplémentaire pour le pied du fauteuil d'une part, et convient parfaitement pour tenir un petit parasol.  Vous remarquerez que j'ai posé une "ceinture" tout autour du fauteuil, en plus des cales, pour être certaine qu'il ne bougera pas. Cela fait bien vingt ans que je travaille avec cette matière, et je suis sûre de moi.

 

Cela faisait longtemps que je rêvais d'un fauteuil de jardin avec parasol incorporé, voilà qui est fait. Il ne me reste plus qu'à peindre mon oeuvre, quand l'ultime couche aura bien séché, et à poser un boulon muni de son écrou pour empêcher mon parasol de glisser trop profondément dans la barre réceptrice.

 

Pour ce travail le rôle du papier mâché est plutôt de cacher l'adhésif "armé" le système de cales, et les plaques de cartons qui recouvrent le tout. Mon fauteuil tenait déjà parfaitement avant que j'aie commencé à poser les couches de papier.

 

Je vous poste la photo dès que mon travail est terminé. Si vous souhaitez vous lancer dans le papier mâché je vous conseille de commencer par un objet de petite taille. La colle pour papier peint "Vynil" est très bien, mais vous pouvez aussi utiliser de la colle de riz maison qui limitera les risques d'allergie. Quand je constate que certaines parties ne collent pas, j'ajoute ponctuellement une colle plus forte. Vos vieux objets cassés, vos vieux emballages peuvent retrouver une nouvelle vie. Pour celles qui ne connaissent pas, c'est l'activité idéale des jours de pluie, très économique, peu salissante, votre chantier du jour est rangé en quelques minutes.

 

A bientôt !

 

 

 

Published by Amie'Lie - dans Papier mâché
commenter cet article
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 14:24
Quatre belles chaises pour quatorze euros...

chaise

Bonjour,

 

Dommage la photo est un peu sombre, car prise au grenier, mais elles sont superbes mes chaises !

 

Je n'avais rien publié depuis un moment, ce qui ne m'empêche pas de continuer à vous suivre et à bricoler régulièrement, et justement sur des sièges, comme vous le verrez avec les articles suivants.

 

Mes fauteuils sont en pause depuis un moment, mais les beaux jours pointent enfin et je vais pouvoir terminer leur rénovation.

 

Entre temps, j'ai décidé de faire une fête avec une petite partie de ma grande famille pour la fête des mères/anniversaire de Monsieur. 23 personnes en comptant les enfants, avec un siège à prévoir pour chacun. Evidemment mon stock était insuffisant, même en incluant les chaises de jardin. L'expérience m'a appris à me défier des chaises pliantes, qui plient certes, mais pas toujours comme on le voudrait. J'ai donc décidé de jeter un oeil sur le Bon Coin, et coup de chance, juste à côté de chez moi, une dame vendait quatre belles chaises pour dix euros. Ce tout petit prix justifié par le fait que les chaises étaient tachées.

 

Comme la vendeuse me l'avait assuré les chaises étaient en très bon état, et bien stables, seule la garniture blanche était salie. Je me préparais à coudre des galettes, quand j'ai réalisé que les dessus étaient tenus  par quatre vis, et que le tissu de recouvrement était fixé par des agrafes. Ni une ni deux, j'ai attrapé un coupon de skaï violet acheté dans le but de faire je ne sais plus quoi, mais parfaitement adapté à mon projet, mon agrafeuse, une paire de ciseaux, un tournevis. En moins de deux heures j'avais quatre superbes chaises solides, propres, et pas salissantes ! Il a suffi de faire les plis des angles correctement, et de bien tendre le skaï, facile !

 

En comptant le skaï, dont je n'ai utilisé qu'une partie,  mes quatre chaises m'ont coûté autour de quatorze euros, elles sont solides et ont rejoint le grenier en attendant la prochaine fête, presque dommage !

 

A bientôt !

 

 

 

 

 

 

 

.

Published by Amie'Lie
commenter cet article
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 13:34

 

 

Bonjour,

 

 

Pour commencer, je veux toutes vous remercier, anciennes et nouvelles abonnées de votre fidélité, alors même que je ne suis pas aussi présente que je le souhaiterais sur mon blog.

 

Ah si j'avais su dans quoi je m'embarquais lors de l'épisode un ... Mais voilà, je voulais m'occuper et me voici occupée. Cela n'a encore l'air de rien à ce stade, pourtant : 

 

- J'ai consulté de très nombreux sites de professionnels de la tapisserie qui partagent généreusement leur savoirs, et compris que la tapisserie n'a pas grand chose à voir avec la couture, même si certains savoirs "couturesques" peuvent être utiles,

 

- j'ai retiré le tissu et toute la garniture de l'assise, les bords inférieurs du dossier, et des dizaines de semences,

 

- bouché les trous occasionnés par le retrait des semences avec de la pâte à bois, 

 

- poncé complètement le fauteuil,

 

- recollé tout ce qui était décollé, c'est à dire les bras qui "ballotaient" un peu, j'ai préféré retirer tout complètement avec un maillet recouvert d'un chiffon épais et recoller une bonne fois pour toutes,

 

- j'ai passé une sous-couche blanche, que j'ai légèrement poncée,

 

- j'ai aussi profité d'un petit séjour à Saint-Nazaire pour acheter du tissu et du molleton et j'en ai profité pour recueillir quelques conseils de la vendeuse qui est tapissière professionnelle, tissu et molleton : 30 euros environ,

 

- j'ai acheté des semences de différentes tailles, pour cela il m'a fallu faire deux magasins, de la ficelle, de la peinture d'un joli rouge, et j'ai passé déjà deux couches de ladite peinture, cela devait être une "monocouche" mais dans les rouges il ne faut pas rêver (je fais celle qui s'y connaît, mais j'avoue : c'est mon compagnon qui a fait une école d'arts qui m'a prévenue). Pour les couches de rouge, pas encore de photo, 

 

- du coup, après deux couches de peinture rouge, il va falloir que je ponce un nouveau pt'it coup, j'adore utiliser ma nouvelle perceuse, mais là il va falloir y aller doucement à la main,

 

- Vous voyez, déjà beaucoup de travail, même s'il n'y parait pas. Je vous tiens au courant de la suite, à bientôt !

 

 

Réfection de fauteuils de bridge, deuxième épisode

-

Réfection de fauteuils de bridge, deuxième épisode

-

Published by Amie'Lie
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 14:03
Réfection de fauteuils de bridge, premier épisode

.

 

 

Je ne veux pas commencer ce premier article de l'année sans un hommage à notre petit père chat Coboyito, parti au paradis des matous après une belle et longue vie dans les premiers jours de janvier. Le dieu des félins a bien voulu qu'il  parte de façon imprévue, de chez nous, et en quelques instants, bien qu'il ait vu le vétérinaire la veille. Il était déjà très âgé, mais nous espérions  le garder encore quelques années ...

 

J'ai essayé de poster un petit commentaire à chacune de mes abonnées, mais vous souhaite à nouveau plein de bonnes choses pour cette année déjà bien entamée.

 

La vie continue, et il me fallait retrouver une activité. J'avais envie depuis longtemps de regarnir des fauteuils de bridge.

 

J'ai donc repéré deux fauteuils de bridge des années 50 sur le B. C. : 40 euros les deux, tout près de chez moi, et en avant pour l'aventure... Les fauteuils de bridge ne sont pas trop chers, et relativement faciles (à ce qu'on dit) à regarnir. Ils  semblent donc appropriés à une première expérience de rénovation.

 

Pas si simple que je l'espérais... c'était encore du solide à l'époque, et l'ébéniste n'avait pas lésiné sur les clous... Les cordes de guindage sont cassées, un peu normal après plus de 50 ans de bons et loyaux services, et la garniture est à remplacer... Je vais aussi devoir poncer le bois, recoller les bras, et remettre du tissu neuf.

 

Suite à l'épisode 2...

 

A bientôt !

Réfection de fauteuils de bridge, premier épisode

.

Published by Amie'Lie
commenter cet article